Au gnouf Virginie, l’avocate folle qui voulait poursuivre les potes à Macron!

À quinze jours du premier tour, en plein scandale McKinsey, l’avocate de Araujo-Recchia, très impliquée dans la défense des droits des citoyens, bafoués lors de la crise sanitaire, n’avait rien trouvé de mieux qu’à s’adresser aux forces de l’ordre, pour leur signaler les graves entorses au droit français opérées par ce régime. Encore plus grave, elle se préparait à déposer plainte contre des patrons de journaux, des élus qui avaient fait voter le passe sanitaire et même des partis politiques dont certains membres étaient payés par les grands labos.

https://www.francesoir.fr/societe-faits-divers/lavocate-virginie-de-araujo-recchia-arretee-garde-a-vue

La République était en danger, et bien sûr, ce qui devait être fait fut fait, elle fut arrêtée de bon matin, devant ses enfants, avec confiscation de ses ordinateurs, et elle est toujours en garde à vue, plus de 48 heures.

 

Et les journalistes, dociles, relaient l’information selon laquelle elle ferait partie d’un complot d’extrême droite, et qu’elle se préparait à commettre des actions violentes contre la République.

https://www.marianne.net/societe/police-et-justice/affaire-remy-daillet-virginie-de-araujo-lavocate-des-covido-sceptiques-interpellee

Rares sont ceux qui l’ont défendue…

https://twitter.com/search?q=%23MaitreDeAraujoRecchia

 

 

A propos de l\'auteur

Pierre Cassen

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.