Déclaration du Père de la Légion

Situation délicate et complexe pour nos Légionnaires. Faisons leur confiance comme toujours il ne failliront pas!
 
Afin que nos concitoyens soient informés de cette déclaration du Père de la Légion. Ce qui permettra  d’évacuer toutes interrogations sur le sujet!

Le général Lardet, commandant de la Légion Etrangère, a autorisé ses képis blancs ukrainiens « à aller recueillir leurs familles dans des pays limitrophes » de l’Ukraine et à « faciliter la mise en sécurité des familles qui fuient le conflit ».

Selon la Légion, cette adresse avait pour objectifs de :
– Rappeler le respect strict de la fidélité au contrat liant le légionnaire à la Légion au service de la France ;
– Insister sur le corollaire de cette fidélité stricte était la solidarité que la Légion devait aux légionnaires et à leurs ayants droit;
– Offrir un cadre réglementaire (permissions exceptionnelles de 15 jours pour raison familiale) aux légionnaires d’origine ukrainienne pour aller, dans l’urgence, mettre leur famille en sécurité dans les pays limitrophes de l’Ukraine, de l’UE ;
– Leur assurer que, dans un second temps, la solidarité Légion agira au profit de leur famille dès qu’elles pourront/voudront rejoindre la France sous un statut de réfugié ou de déplacé ;
– Faire taire la rumeur (désinformation) persistante, née sur les réseaux sociaux anglo-saxons, laissant penser que la Légion autorise ses légionnaires à rejoindre le front ukrainien (avec leurs équipements).

Les légionnaires qui le souhaitent peuvent donc poser 15 jours de permission à titre exceptionnel pour se rendre dans des pays limitrophes de la Russie et de l’Ukraine et y mettre leurs proches à l’abri.

Le général Lardet, qui a dit compatir aux « tiraillements intérieurs » de certains de ses hommes a fait cette annonce, mardi dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux. Cette vidéo est à voir ici. Elle a été filmée par deux adjudants, l’un russe et l’autre ukrainien.

Actuellement, sur un volume de 9 000 légionnaires, 700 sont d’origine ukrainienne. Sur ce groupe, 200 sont déjà naturalisés français.

Certains légionnaires n’avaient pas attendu ce feu vert du Père Légion puisque 14 légionnaires d’origine ukrainienne ont été interpellés, porte Maillot, mardi, dans un bus en partance pour l’Ukraine. 4 n’étaient pas en permission régulière. Selon l’état-major de la Légion, en ce mercredi matin, au total quelque 25 cas d’absences non motivées ont été recensés.

Voici le texte intégral du général Lardet:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.