Rivière et Rieu : avec Marine, on ne gagnera jamais, on rejoint Z

Le patron des eurodéputés RN à Strasbourg, Jérôme Rivière, rejoint Éric Zemmour. Et on apprend également que Damien Rieu, co-fondateur de Génération identitaire, se rallie à lui.

Nouvelle prise de guerre pour Reconquête. Cette fois, le ralliement vient du RN, puisque Jérôme Rivière était chef de la délégation RN au Parlement de Strasbourg, avec 23 députés.

https://www.lemonde.fr/politique/article/2022/01/20/jerome-riviere-l-un-des-porte-parole-de-marine-le-pen-rallie-eric-zemmour_6110238_823448.html

Entre Guillaume Peltier, venu de LR et Jérôme Rivière, venu du RN, c’est bien  l’union des droites, si chère à Éric Zemmour, qui se concrétise. Puissent ces deux exemples susciter quelques ralliements supplémentaires pour sauver la France du naufrage.

Jérôme Rivière le dit : d’autres eurodéputés vont suivre.

https://www.dailymotion.com/video/x877odd

Car pour Jérôme Rivière, qui défend un choix de conviction, Marine n’est pas en mesure de l’emporter. Le désastre des régionales l’a démontré.

« Marine Le Pen n’est pas en situation de gagner l’élection présidentielle ».

Jérôme Rivière a la conviction qu’il y a un plafond de verre que Marine ne pourra dépasser. Celle-ci a réorganisé son parti, non pas pour en faire le parti de la future majorité présidentielle, mais pour former une structure pour l’après 24 avril. C’est le Radeau de la Méduse, assène Jérôme Rivière.

Au lieu de s’ouvrir et d’élargir le parti, la présidente du RN a rétréci son espace politique.

Un verdict sans appel, qui condamne définitivement Marine Le Pen. Une exécution, en quelque sorte.

Quand on voit avec quelle énergie celle-ci a passé le Kärcher dans son propre parti, éjectant tous ceux qui n’adhèrent pas à sa vision étroite de la situation, faisant du RN un parti sclérosé pour ne pas dire étriqué et borné, on ne peut qu’adhérer à l’analyse de Jérôme Rivière.

Ce n’est pas en décourageant NDA ou en se privant de Philippot, Marion ou Messiha, que l’on forme une majorité présidentielle, capable de gouverner.

Le RN n’est plus un parti politique mais un clan à la solde de Marine Le Pen. C’est son fonds de commerce et elle n’a pas la moindre chance d’accéder aux affaires. Mais cela lui suffit. Elle vivra de la politique encore longtemps.

Cela dit, le ralliement de Jérôme Rivière est d’importance, au moment où Éric Zemmour subit un odieux harcèlement judiciaire et médiatique, que ses concurrents s’empressent d’exploiter.

Au RN, on feint l’indifférence et on traite l’eurodéputé d’aigri, mais on rit jaune.

Tandis que du côté de Reconquête, on se félicite.

Et on apprend que Damien Rieu rallie ce jour Eric Zemmour.

« Damien Rieu, cofondateur du groupuscule Génération identitaire et ex-candidat RN aux départementales de 2020, a, lui aussi, annoncé son soutien à M. Zemmour. »

« J’ai toujours été un électeur et un militant du FN, puis du RNmais depuis quelques années, je constate que, malgré nos efforts, nous n’arrivons plus à mobiliser nos électeurs »

Bienvenue chez Reconquête.

Jacques Guillemain

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.