Covid : un rapport qui confirme que les « complotistes » avaient raison

Temps de lecture:2 Minutes, 18 Secondes

C’était pourtant une bien belle histoire que celle racontée par ce porte-drapeau, masqué, qui félicitait notre président de la République d’avoir sauvé la vie de millions de Français, lors de la pandémie.

 

Mais cela paraît plus compliqué que cela. Martin Blachier nous cite, sous les yeux éberlués de la pulpeuse journaliste, un rapport accablant !

 

Ce rapport de l’ATIH (Agence technique de l’Information sur l’Hospitalisation) nous en apprend de belles…

https://www.atih.sante.fr/sites/default/files/public/content/4144/aah_2020_analyse_covid.pdf

Durant l’année 2020, c’est-à-dire au plus haut de l’épidémie de Covid 19 :

• Les patients Covid représentaient 5% des patients en réanimation ;

• Les patients Covid représentaient 2% de l’ensemble des patients hospitalisés ;

• 0.6% des gens de plus de 80 ans sont décédés du Covid à l’hôpital alors que, nous dit Blachier, les insuffisances cardiaques tuent 15% de cette classe d’âge chaque année ;

• Il est apparu que la grippe attaque les personnes sans comorbidité de façon plus virulente que le Covid !

Et Martin Blachier de conclure : l’épidémie est très loin de l’image qu’on en a, l’idée que les patients Covid ont rempli les hôpitaux est fausse, « c’est entre 2 et 5% » dit-il, et ce sont les autres pathologies qui ont envoyé les gens à l’hôpital pour la « très très grande majorité ». On a donc eu une « vision de la situation qui était décalée par rapport à la réalité hospitalière » et le phénomène Covid « a une certaine relativité ».
Il apparaît donc de plus en plus clairement que la population s’est fait berner. Tous les reportages télé, les informations en continu, les articles de presse, les médecins de plateaux, les membres du gouvernement et les images que l’on nous assénait H24 et 7 jours sur 7, nous ont raconté l’histoire d’hôpitaux saturés en raison du Covid. Or cette « vision » qu’on a voulu nous imposer ne correspondait en rien à la réalité hospitalière. C’était tout simplement faux !

Ce que dit, à sa façon, chez Pascal Praud, Marie-Estelle Dupont, psychologue.

 

Ce que dit à sa façon le Pr Raoult, relayé par Florian Philippot.

 

Sans parler des effets secondaires des prétendus vaccins, de plus en plus difficiles à cacher.

https://www.businessbourse.com/2021/11/10/eric-verhaeghe-il-va-devenir-de-plus-en-plus-difficile-de-cacher-lampleur-des-effets-secondaires-du-vaccin-je-crains-que-les-mois-a-venir-ne-revelent-une-affaire-du-sang-cont/?feed_id=76423&_unique_id=618dea546ae95

Bref, on nous aurait mentis ? Si cela se confirme, on a connu des Révolutions et des têtes sur les piques pour moins que cela, en France…

 19 Vues totales,  1 Vues aujourd'hui

Note moyenne

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Article précédent Carnet de guerre – Covid19
Article suivant J’ai mal à ma France