Message du général Piquemal

Français, bonjour à tous !

Comme la semaine dernière je m’adresse à vous et vous salue avec amitié et considération.
J’exprime également mes remerciements à tous ceux qui ont commenté positivement mon appel de la semaine dernière et ayant compris la nécessité vitale de l’engagement individuel. J’y ai noté des propositions intéressantes sur lesquelles je reviendrai prochainement.

Voici donc notre quatrième rendez-vous dominical des #comitesFranceLibre.
Aussi demain je vous demande de vous mobiliser à dix heures sur le parvis d’une église de votre choix.
On me demande sur quels parvis y a-t-il des rassemblements ?
Partout où vous vous trouvez ! Que vous soyez  dans une zone éprouvée ou dans un cadre de vie encore préservé, à chaque fois qu’un Français, au moins, se rend sur son parvis un #comiteFranceLibre vient de se former !

S’il y avait au moins un Français sur chaque parvis de France, d’ici quelque mois nous pourrions être au bas mot 40 000 personnes  pour lutter contre l’omerta sur les actes de barbarie, les crimes de guerre et les manipulations d’État !
Si vous êtes sur votre parvis dimanche 1er mars, alors on vous comptera parmi ceux qui veulent se lever pour la France, afin de la sauver ! Le sort de notre pays en dépend, chaque Français est une pièce précieuse et essentielle ! Personne ne doit manquer à l’appel !

Cette semaine, comme les autres, a apporté son lot de crimes effroyables et d’iniquité !
Ne cessons pas de demander justice et respect pour tant de victimes innocentes depuis tant d’années !
Retrouvons ce cœur unanime pour notre peuple qui souffre en raison d’une gouvernance insupportable !

En premier lieu, ne lâchons rien de notre exigence de justice !

  • Justice pour la petite Laura égorgée en rentrant du lycée, dont l’enquête piétine !
  • Justice pour Matteo, lynché à Amiens en février et dont on ne sait rien de ses assassins !
  • Justice pour Valentin, percuté mortellement en octobre par un jeune chauffard récidiviste sans permis !
  • Justice pour Timothy Bonnet poignardé mortellement à Villeurbanne par un demandeur d’asile Afghan et dont on ne sait pas s’il est incarcéré et s’il va passer en jugement !
  • Justice pour Johanna, mère d’un nourrisson, violée et étranglée par un réfugié syrien !

Nous voulons des réponses et non des échappatoires !
Mais comment attendre de la justice un jugement proportionnel aux faits ? Toujours cette justice à 2 vitesses : clémente avec ceux qui bénéficient du clientélisme tribaliste de l’État, implacable avec le Français sans soutien qui défend sa terre, ses droits, son pays…
Jean Louis Leroux a été libéré sous contrôle judiciaire le 13 février après avoir été incarcéré ! Son crime ? Avoir blessé un jeune gitan qui lui dérobait son essence en pleine nuit. Il s’agissait du 44ème cambriolage dans l’inopérance totale des pouvoirs publics.

Avons-nous encore une justice en France ? Non !
Etablie et garantie par la constitution, la séparation des pouvoirs existe-t-elle encore ? Sommes nous encore un état de droit ? Je vous laisse juger !
Oui comme le disait, déjà, Nicolas Chamfort en 1770 » En France, on laisse en repos ceux qui mettent le feu, et on persécute ceux qui sonnent le tocsin. »
Respecte-t-on aujourd’hui notre légitime défense et notre droit à vivre ? Non !
Cette situation ne peut durer.

Aussi, rassemblez autour de vous sur votre parvis tous ceux qui ne veulent plus être traités comme du bétail à l’abattoir !
Au moment  où je vous parle un jeune Français a été poignardé à Rennes sur le parking du Centre Commercial Italie. Machette ? Poignard? Les versions divergent mais la sauvagerie est la même. Son crime ? Avoir voulu s’interposer dans une rixe sur le parking. Son pronostic vital est engagé. Mais là, hélas pas d’informations, pas d’identité !
Pourtant la dissimulation de crime n’est pas autorisée par nos lois ! Oui, il est grand temps que la vindicte publique change de camp !

Après la cote d’alerte atteinte, quant à l’ensauvagement de notre pays, il nous fallait en plus le coronavirus alias covid 19 !
La psychose savamment organisée profite de la situation pour tuer l’inquiétude qui monte !
Prenons donc  le temps d’évaluer les graves  responsabilités de notre gouvernement qui nous met en danger par un amateurisme criant ! Sans doute les sirènes d’alerte ont sonné puisque un conseil de défense exceptionnel suivi d’un conseil des ministres ont eu lieu pour traiter dans l’urgence des mesures fortes à prendre pour protéger les Français.

Pendant ce temps des événements graves inacceptables se déroulent :

  • Partage envisagé avec l’Europe de notre dissuasion nucléaire destinée à protéger exclusivement le sanctuaire français et nos intérêts vitaux
  • Laxisme envers l’expérimentation de la 5 G qui pourrait être impliquée dans la propagation du virus selon certains scientifiques non reconnus par la doxa
  • Dissimulation de la guerre sans merci entre les Etats Unis et la Chine à propos de cette même 5G.
  • Préparation par Emmanuel Macron et Angela Merkel de l’application du traité d’Aix La Chapelle signé en janvier 2019 qui donne la possibilité à  l’Allemagne de dominer et régenter notre pays. J’avais averti, à l’époque, sur les dangers de ce traité qui comme tant d’autres vont priver peu à peu notre pays de sa souveraineté. 

Pourra-t-on indéfiniment empêcher les Français qui restent lucides d’avoir une vision globale de la politique génocidaire qui s’organise à leurs dépens ? Non ! 

J’invite  donc chaque Français à créer des liens dans l’actualité entre des éléments en apparence séparés telle l’installation de la première usine Huawei en Alsace alors que les Etats Unis mènent une guerre sans merci à la Chine pour l’installation de la 5G.

Ma question de la semaine est très claire : sommes-nous les dindons de la farce de deux grandes puissances qui comptent s’approprier l’Europe ?
Combien faudra-t-il de pertes de territoire, de prédations pour que notre peuple réagisse enfin comme il aurait dû le faire en 2007 lorsque le Parlement français réuni en Congrès a violé le vote souverain du Peuple exprimé lors du référendum ayant rejeté le Traité constitutionnel européen ?

Alors dans l’omerta générale et la mise sous cloche de plus en plus dure, il ne nous reste qu’une chance : traquer la vérité  sans relâche et sortir de la manipulation.
L’escroquerie au jugement du Peuple est un crime contre la France.
Alors à demain dimanche même heure 10h.
A 10h15 minute de silence pour  nos souffrances.
Faites des retours dans vos commentaires sur Minurne ou sur le site ORG.

Tous ensemble sortons de la résignation.
Gardons à l’esprit que la souveraineté appartient au peuple. Elle est une et indivisible.
En 1793, les députés ont souhaité compléter la déclaration des Droits de l’Homme de 1789, en précisant certains droits et en ajoutant des droits nouveaux.
De tous les textes fondateurs des Lumières,  il est celui qui va le plus loin pour garantir la liberté et la démocratie. Il est le texte qu’il faudrait « re-proclamer » et faire appliquer, en particulier, dans la France actuelle.
Son article 35 est particulièrement fort et percutant :

« Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs. »

Alors pour reprendre la formule du vainqueur de Verdun, nous les Français, nous disons à l’oligarchie au pouvoir : « Non, vous ne passerez pas, on vous aura ».

La France ne mourra pas ! Elle vivra !                                                                     

Christian Piquemal

A propos de l'auteur

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Articles Similaires

0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x