Observatoire du Risque Génocidaire

Favorise la coordination des patriotes de toutes sensibilités prêts à lutter pour la sauvegarde et le salut de la france et de L Europe.

Message audio

Mon message s’adresse à tous ceux qui ont à cœur notre pays: sa sécurité, sa quiétude, son ordre public, ses droits inaliénables, son sens de la justice donc son identité profonde.

Comment ne pas se sentir accablés devant toutes les souffrances de notre pays?

Comment ne pas se sentir horrifiés devant tant de tragédies et d’impunité ?

Comment ne pas se sentir en colère devant tant d’exactions, tant d’iniquité et d’omerta ?

Cette semaine une jeune fille nommée Laura âgée de 16 ans qui avait la vie devant elle a été sauvagement  égorgée en rentrant du lycée à Sallaumines près de Lens ! Pourquoi est elle morte ? Pouvons-nous accepter ce silence généralisé ? Non ! Se taire serait être complice!

Nous exigeons que son ou ses bourreaux soient poursuivis sans relâche !

Depuis quinze jours d’autres jeunes ont été lynchés ou tués. 

La situation n’est plus supportable.

On tue nos enfants.

Matteo 19 ans qu’on enterre ce jour même a été battu à mort à Amiens(80) parce que des petits criminels ont cru qu’il était Parisien. Une certaine presse a parlé d’une erreur d’appréciation. Ce n’est pas une erreur, c’est un crime!

Au moment où je vous parle :

– Kevin Desmidt, jeune pompier volontaire de 27 ans, a été lynché par une horde de racailles à Dunkerque. Il est actuellement entre la vie et la mort.

– deux jeunes filles sont orphelines depuis que l’une d’elle a trouvé leurs parents  à Izon (Gironde), Jean Claude et Sylviane Muller, gisant sur leur lit dans une mare de sang, égorgés, oui encore des Français égorgés ! Une presse sans pudeur, qui pratique la désinformation mais se délecte de détails odieux sans respect pour les proches, a cru judicieux de préciser que Mme Muller avait été violée avant ou après sa mort.

Voilà ce qui nous sert de presse, de médias dans ce pays, pendant qu’on étouffe les quelques rares journalistes indépendants qui respectent la déontologie de leur métier au lieu d’une presse, inféodée au pouvoir, qui sert l’oppression d’État servilement.

Faire la liste des victimes s’avère impossible tellement elle est longue! Toujours le même mode opératoire ! Toujours la même impunité !

Nous ne faisons pas des enfants pour qu’ils soient égorgés !

Nous ne voulons pas que la dernière image de nos parents soient l’affreux spectacle de suppliciés.

Et nous n’acceptons pas non plus que nous soyons jetés en prison lorsque nous avons l’audace de nous défendre comme l’a fait courageusement un éleveur marnais Jean Louis Leroux. Des voleurs ont essayé de lui dérober, encore, son essence à 2h du matin. Afin de s’opposer au vol, il a blessé grièvement un jeune cambrioleur de 18 ans. Aujourd’hui, victime, mais coupable, Jean Louis est en prison jusqu’à son jugement le 13 février.

Oui en prison pendant qu’on laisse des criminels avérés en liberté !

Tout comme cette marque d’un acharnement sur notre culture lorsqu’on considère l’attitude de la ministre de la justice dans l’affaire Mila, indicateur alarmant d’une théocratie qui cherche à prendre le contrôle de nos libertés avec le soutien inadmissible d’une partie des députés. 

Assez de cette bien-pensance qui s’avère, en fait, une camisole de force sur le Peuple Français. 

L’escroquerie au jugement du Peuple par la manipulation et l’endoctrinement est un crime contre la Nation !

Ma question est simple ! Où sommes nous donc? Dans une gigantesque cour des Miracles ?

La côte d’alerte a été dépassée. 

Face à des médias qui mentent, une justice qui pratique l’iniquité, un pouvoir tribaliste, despotique et anti-français, pratiquant au mépris de tous les droits  spoliation et humiliations constantes, des forces de  sécurité  sur ordre  qui violent sans cesse en bien des endroits leur devoir de déontologie envers le peuple, bref une situation de torture physique, morale et psychologique visant à  soumettre tout Français cherchant à défendre son droit à vivre ! Il est temps de reprendre le contrôle de la situation.

C’est pourquoi je donne rendez-vous aux Français soucieux de nos libertés et de notre sécurité ce dimanche 9 février 2020 à 10 h sur le parvis de leur église de proximité pour lancer les Comités France Libre Locaux ou  #CFL.

De quoi s’agit-il ? De constituer peu à peu des équipes locales dont la tâche consiste à :

–  s’informer et à informer localement et sur les réseaux sociaux de ce qui se passe afin que tout Français aie une lecture globale et réelle de ce qu’une presse, assujettie, au pouvoir cache et en particulier au grand public qui n’accède pas aux réseaux sociaux.

–  prendre le réflexe de se rassembler à un lieu de proximité défini et marqueur de notre identité, nos églises dont beaucoup brûlent dans l’omerta générale !

–  pouvoir s’entraider face aux périls qui nous menacent : drames inhumains, oppression, absence totale de sécurité, ruine organisée par le système, pandémies, ravages d’une solidarité mensongère.

Aussi, ce dimanche, soyons nombreux, très nombreux, à nous retrouver sur le parvis de nos églises afin de marquer une minute de silence pour ces jeunes arrachés à la vie, ces sacrifiés sur l’autel d’un pouvoir devenu fou, qui dissimule au maximum le sang versé d’innocents, de martyrs assassinés sauvagement.

Unis  par la pensée et le cœur à  l’échelle du pays, rendons leur un hommage solennel et vibrant ! Espérons que l’amitié Française, le sens aigu de la justice et de l’équité permettront au Peuple de sortir du déni de guerre qui doit farouchement être combattu.

A dimanche 10 h ! Restons ensemble des Français de cœur, courageux donc avant tout debout pour faire face au péril qui menace notre pays !

La France vivra ! 

                                                                       Christian Piquemal

                                                        Président du Cercle de Citoyens patriotes

Admin

0 0 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Revenir en haut de page
0
Nous souhaiterions connaître votre avis!x
()
x