Observatoire du Risque Génocidaire

Favorise la coordination des patriotes de toutes sensibilités prêts à lutter pour la sauvegarde et le salut de la france et de L Europe.

Marseille : Muselier et les syndicats trahissent le mouvement !

Y a des journées comme çà où tu n’es pas surpris par les événements.

Ce matin c’était le rassemblement des restaurateurs, bistrotiers marseillais. Ils étaient motivés à mort, « on va rester ouvert » et comme je sentais venir le coup leurs syndicats ont repris l’affaire en main. Nous allons respecter la décision ministérielle, on risque des amendes… les syndicats servent toujours les intérêts du pouvoir, rien de nouveau. Ils étaient fiers de dire la dernière fois, c’est nous qui avions proposé les mesures hygiénistes, alors pourquoi hein, nous avons été de bons élèves on en a rajouté même. Ben oui les gars vous aviez mis les doigts dans votre propre soumission, comme tous les collabos, en face et c’est normal ils en ont rien à foutre des larves.

Les politiciens locaux ont joué les musclors, le maire adjoint de Marseille, il paraît que la grosse Rubirola est en arrêt maladie, celle-là commence bien son boulot, dans le privé le patron serait content, à peine embauchée déjà absente, a demandé, attention l’exigence est terrible, le report de la mesure à dans 10 jours, ce qui veut dire qu’il n’est pas contre cette dernière par principe, il demande juste un sursis au bourreau.

Hihan Muselière Macron compatible comme son pote Estrosi, certains diront moulin à vent, sortant de son coma verbeux a décidé de faire un référé au TA, suivant ainsi mes recommandations, comme quoi on nous lit. Au passage les syndicats professionnels auraient du en faire un aussi, cf ci-dessus concernant ces derniers, je crois hélas que ceci ne soit qu’un artifice pour faire croire qu’on fait quelque chose.

La Samia se sentant doublée a alors renchéri en annonçant que les policiers municipaux ne verbaliseront pas. C’était une idée à moi aussi, sauf qu’à partir du moment où les représentants de la profession ont décidé d’obéir, c’est agiter un sabre en carton. C’est de l’agitation, du brassage d’air.

Aujourd’hui Veran est descendu à Marseille, il paraît sur ordre de Macron, il y a le feu à Marseille vas-y, c’est sûr qu’envoyer un incendiaire sur un feu de forêt c’est pas con.

Veran a été un peu sifflé, les représentants de la profession ont claqué la porte de la réunion comme dans une bonne pièce de Labiche. Un sous secrétaire d’état aux Pme, Grizet je crois, a sorti lors de la réunion une phrase mémorable, une argumentation imparable : «  Mieux vaut fermer 15 jours que confiner 3 mois », pourquoi pas 6 entre nous ! Nous sommes dans les aphorismes dignes de Flaubert, du style « Mieux vaut vivre dans un petit chez soi que dans un grand chez les autres », « Mieux vaut être riche et bien portant que pauvre et malade », « Mieux vaut prendre 15 coups de marteau que 30 », etc… ceci situe le niveau de la réflexion gouvernementale, c’est ionosphèrique.

Tu te dis, les mecs en ont, sauf que t’apprends qu’ils ont proposé comme compromis ou plutôt compromission, de laisser les terrasses ouvertes, le reste on ferme ok, pas les terrasses, ce qui est sympa pour ceux qui n’en ont pas, en gros les grosses brasseries sauvent la mise, les bistrots  et restos de quartier il peuvent aller se faire voir chez plumeau. En plus l’Automne étant là, même avec le réchauffement, il fait frisquet, il y la pluie, c’est pas trop le trip de manger ou boire en extérieur.

Des guerriers en tutus roses ! Telle est la réalité.

Il semble qu’existent des rebelles qui veulent ouvrir quand même, nous verrons si la base décide d’envoyer valser tout ce beau monde corrompu, j’y crois toujours moyen.

Defferre avait un voilier nommé Palinodie, il avait tout compris de l’esprit local.

Heureusement pour eux et le Véran qui est une burne de première classe il faut le rappeler, un paki a décidé de tester sa feuille de boucher, va savoir il voulait se lancer dans la profession, près des ex locaux de Charlie, il a malencontreusement tenté d’égorger deux journalistes qui fumaient dans la rue, comme quoi le tabac tue et peut-être faudrait-il reconfiner. Du coup les chaines d’infos sont à fond là-dessus avec les spécialistes de la spécialité qui viennent parler pour ne rien dire, à commencer par mon pote l’ex juge, ex syndicaliste ( encore un), ex député Fennech, lui c’est une burne de compète, je me demande pourquoi El Narcissico Macron ne l’a pas nommé ministre, il avait sa place dans cette équipe de branques.

De fait c’est un attentat commis par un musulman dont on se demande comment il est arrivé en France, qui a revendiqué son geste, voilà encore un immigré qui a apporté son enrichissement culturel. Il aurait déclaré être né en 2002, à quelques jours près c’était un mineur non accompagné. C’est signé, c’est clair, c’est net, rien de neuf, on sait qui sont nos ennemis, non seulement il sont intérieurs mais en plus en accueillant la misère du monde on renouvelle le stock. Ducon va probablement nous expliquer que c’est une victime du populisme. Après tout les parisiens n’ont que ce qu’ils méritent, ils aiment la diversité, le multi-cul, ils ont le lot. Odon Avallé le spécialiste des religions de foirade avait prévenu que c’était irresponsable de mettre les caricatures de momo, qu’il y aurait des attentats tout en précisant bien que les musulmans sont pacifiques. La coke fait des dégâts cérébraux ou alors c’est le pédalo en Afrique.

Cerise sur le gâteau, l’incomparable 17e avec son sens du timing légendaire a rendu, le jour de cet attentat perpétré par un immigré au nom de l’islam, le parquet ant-terroriste a été saisi, un jugement condamnant Zemmour à 10.000 euros d’amende pour injure et provocation à la haine . Ca rigole pas ! Il a pas encore eu la prison, ça ne saurait tarder. Cette justice est vraiment laxiste.

Son crime ? Avoir juste constaté une réalité, l’islamisation de nos rues avec ses conséquences. Pas de bol ce même jour… ce paki quel con, il aurait pu attendre.

Ducon a nommé une avocate de gauche à la tête de l’ENM, quelle blague ! Une gauchiste pour former des gauchistes.

Bref un journée normale.

Paul Le Poulpe

Devant la porte de la préfecture, l’ancien secrétaire d’Etat Muselier semblait avoir abandonné son idée de référé-liberté : « Nous avons gagné sept jours de fermeture et l’Etat s’engage à prendre totalement en charge les pertes des professionnels. Il faut être raisonnable. Quand on écoute les témoignages des réanimateurs, c’est très angoissant. »

Admin

0 0 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus voté
Inline Feedbacks
View all comments
victor
victor
30 jours il y a

Les loups ne se mangent pas entre eux.
Il n’y a que les hommes pour faire ça!!

Revenir en haut de page
1
0
Nous souhaiterions connaître votre avis!x
()
x