Observatoire du Risque Génocidaire

Favorise la coordination des patriotes de toutes sensibilités prêts à lutter pour la sauvegarde et le salut de la france et de L Europe.

Entre 2008 et 2014, la France a versé 60 millions de dollars de rançons à Al-Qaïda

Mais aujourd’hui, on nous dit que ce serait le Vatican qui aurait payé 10 millions (dollars ou euros ?), pour la libération des quatre otages, dont un prêtre et un ressortissant italiens.

Il y a fort à parier que la France a payé l’essentiel, avec une éventuelle participation du Vatican.

Cette libération au coût démentiel est un fiasco monumental !

Mais c’est avant tout une véritable trahison envers nos soldats.

Quand on échange des terroristes qui ont les mains rouges du sang  français contre une otage qui avait fait le choix délibéré de travailler en zone hostile, malgré les mises en garde de nos militaires, on ne fait que financer le terrorisme et encourager les prises d’otages.

Ajoutons que Sophie Pétronin s’est convertie à l’islam et répond dorénavant au nom de Mariam. Certes, c’est son droit, mais  depuis son arrivée, on attend qu’elle remercie la France.

Or, elle n’en veut pas à ses geôliers liés à Al-Qaïda, “une opposition armée  au régime” selon elle, et déclare avoir été parfaitement bien traitée et respectée, tout en avouant qu’elle va repartir  très vite au Mali ! À croire qu’elle en redemande, après quatre ans de captivité.

Macron a beau se féliciter que la France n’abandonne jamais ses ressortissants, retenus en otages ou emprisonnés  à l’étranger, c’est la pire négociation jamais menée par notre pays.

Un fiasco monumental, avec plus de 200 jihadistes libérés et des millions dépensés en pure perte ! Pas de quoi pavoiser ! Encore un exemple de la naïveté de Macron, une nouvelle fois roulé dans la farine.

Car pour la libération des terroristes, la France a encore payé une rançon de plusieurs millions. Contrairement au discours officiel, la France paie systématiquement les ravisseurs, encourageant ainsi ce juteux trafic d’otages, spécialité des groupes islamistes.

Le gouvernement a toujours menti sur les rançons.

La France est championne du monde du paiement des rançons à Al-Qaïda, selon une enquête du New York Times.

Entre 2008 et 2014, la France a versé 60 millions de dollars aux terroristes. Nos “amis” du Golfe ou la Turquie servant d’intermédiaires… La Suisse arrive loin derrière avec 12 millions !!

https://www.lefigaro.fr/international/2014/07/30/01003-20140730ARTFIG00278-la-france-championne-du-paiement-des-rancons-a-al-qaida.php

https://www.francetvinfo.fr/monde/revolte-en-syrie/journalistes-francais-liberes/la-france-a-t-elle-paye-13-millions-d-euros-pour-la-liberation-des-otages-enleves-en-syrie_586267.html

Trahison envers nos soldats :

Parmi les 206 combattants liés à Al-Qaïda figurent les barbares islamistes responsables des attentats en Côte d’Ivoire et au Burkina Faso, qui firent 49 morts, dont plusieurs Français !

Le Malien Mimi ould Baba ould Cheikh est le principal protagoniste de ces tueries, raison pour laquelle  les États-Unis se sont vivement opposés à sa libération.

Ils ont lancé un mandat d’arrêt international contre lui.

Rappelons que depuis l’opération Serval de 2013, ce sont 50 de nos soldats qui sont tombés au Mali et au Sahel, dont 8 officiers, 19 sous-officiers et 23 militaires du rang.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Pertes_militaires_fran%C3%A7aises_au_Mali_et_au_Sahel

En réalité, Macron a œuvré à la libération de Soumaïla Cissé, opposant  de l’ex-Président IBK et capturé le 25 mars. Deux otages italiens ont bénéficié de l’opération.

Avec le retour du très populaire  Soumaïla Cissé, c’est la junte militaire au pouvoir à  Bamako qui sort gagnante de cette négociation. Sans débourser un seul centime, elle a fait  libérer  celui qui est susceptible de prendre les commandes du pays. Joli coup !

Mais le prix à payer est si lourd que cette négociation a dû se faire contre l’opposition de la communauté internationale, notamment celle des États-Unis.

Les grands perdants, ce sont nos 5 200 soldats de Barkhane, qui retrouveront en face d’eux les mêmes barbares aux mains rouges de sang.

Il est vrai qu’une trahison venue des politiques, cela n’a rien d’un scoop !

Et que pèse la vie d’un soldat dans le marécage politique pestilentiel ?

Jacques Guillemain

Admin

0 0 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus voté
Inline Feedbacks
View all comments
piquant chardon
piquant chardon
20 jours il y a

Je ne comprends pas que l’on puisse payer une rançon pour faire libérer un ou une otage. La dernière en date est convertie à l’islam, pour moi c’est de l’argent jeté par la fenêtre. Adoptons le système du principe de ne pas discuter avec l’ennemie. Les français qui se lancent dans l’aventure de l’ humanisme doivent en assurer les risques et les conséquences. S’il n’y a plus d’appât, il n’y a plus de prédateur. ‘ai souvenir de soldats français qui eux ont reçu l’ordre de se battre sur des théâtres extérieurs, ont été enlevés ou fait prisonniers et la France… Lire la suite »

victor
victor
19 jours il y a

La France n’a jamais abandonnée ses otages. Elle a toujours payé pour la libération de ses ressortissants. C’est un honneur! Qu ‘il faille en plus libérer des assassins de compatriotes, là aussi n’est pas une affaire extraordinaire, il y a pire… Ils ont étaient libérés sur place. Ils peuvent rentrer en France pour continuer leur mission, c’est possible,( mais maintenant ils sont tracés), mais aussi se faire éliminer par nos soldats sur place lors d’une opération est fort possible également!! et je souhaite! Par contre libérer sur notre sol des terroristes , ça s’est inconcevable!!! Avoir une politique de fer… Lire la suite »

Revenir en haut de page
2
0
Nous souhaiterions connaître votre avis!x
()
x