ORG

Le blog Observatoire

Racisme anti-blancs : Hafsa Askar devient cheftaine d’un syndicat gauchiste

Rédigé par Presse 1 commentaire

Chez RL, on aime bien  Hafsa Askar. Quelques articles lui ont d’ailleurs été consacrés, montrant son amour de la France et sa fierté d’être française. Une véritable chance pour la France.

https://ripostelaique.com/hafsa-askar-de-lunef-a-incite-au-meurtre-de-tous-les-blancs.html

https://ripostelaique.com/gazer-les-blancs-sous-race-pas-de-plainte-de-la-licra-contre-hafsa-askar-unef.html

On apprend que cette jeune femme, qui fut vice-présidente de l’Unef à Lille, vient d’être bombardée à la tête de la FSE, la Fédération syndicale étudiante, syndicat étudiant d’extrême-gauche.

Une nomination qui ne fait pas que des heureux, loin s’en faut.

Hafsa Askar est une brunette d’origine marocaine, au physique plutôt sympathique. Mais ne vous y trompez pas, car le contenu n’est pas à l’image du contenant.

Cette jeune femme a la haine au coeur. Elle s’est d’ailleurs distinguée par ses tweets racistes fracassants quand elle était à l’Unef.

Elle a la haine de la France, de son Histoire et de son peuple, car le racisme anti-Blancs l’anime en permanence. Elle est aussi fâchée avec l’orthographe…

On s’étonne qu’elle ne renonce pas à la nationalité française… 80 % des jeunes Maghrébins rêvent de venir en France, mais pour Hafsa  Askar, ce n’est qu’un pays raciste.

Il serait d’ailleurs grand temps que le gouvernement supprime la binationalité et exige de tous ces immigrés et descendants de choisir entre la France et leur pays d’origine.

C’est simple, c’est facile, c’est pas cher et ça peut rapporter gros.

Et si le Maroc interdit à ses sujets d’abandonner leur nationalité marocaine, Hafsa Askar ne sera plus française, tout simplement.

Celle-ci a parfaitement compris que pour se faire un nom dans la sphère de l’ultra-gauche, rien de tel que de cracher sur la France et ces salauds de Blancs. Qui ne connaît pas les tweets ravageurs de Hafsa Askar ?

Quoi de plus facile que de taper sur un peuple avachi, ligoté par des lois liberticides qui lui interdisent de se défendre, dans un pays qui ne combat que le racisme à sens unique ?

Hafsa Askar peut cracher son venin contre les Blancs, cette sous-race qu’elle rêve de gazer, elle ne sera jamais condamnée et elle le sait. Pouvoir et élites bobos, associations antiracistes et justice, savent se montrer très conciliants….

On imagine le sort d’un natif qui tiendrait de tels propos à l’égard des immigrés !! Notre République n’est égalitaire que dans sa devise. Sous le règne de Macron, tout n’est que justice à deux vitesses et préférence étrangère.

Mais revenons aux multiples amabilités lancées sur les réseaux sociaux par Hafsa Askar, ce modèle d’intégration réussie. Le syndicat étudiant UDI nous rafraîchit la mémoire en sortant de la naphtaline les plus beaux spécimens de racisme anti-Blancs.

On se demande ce que Hafsa Askar deviendrait sans les Blancs. Elle périrait d’ennui. C’est un torrent de tweets qu’elle déverse sur les Souchiens, en toute impunité.

https://lesobservateurs.ch/2017/12/29/france-hafsa-askar-vice-presidente-de-lunef-on-devrait-gazer-tout-les-blancs-cette-sous-race/

https://francais.rt.com/france/70610-je-deteste-blancs-tweets-secretaire-generale-syndicat-fse-refont-surface

« On devrait gazer tous les blancs, cette sous-race ».

« Je m’en fiche de Notre-Dame, car je m’en fiche de l’histoire de France ».

« Les gens ils vont pleurer pour des bouts de bois. Wallah vous aimez trop l’identité français alors qu’on s’en balek objectivement c’est votre délire de petits blancs ».

« Je vous déteste presque autant que je déteste les blancs [la Licra], n’hésitez surtout pas à me faire un procès, mes messages privés sont ouvert à vos questions ».

« Tout] ce que j’ai à dire c’est les blancs arrêtez de vous reproduire ».

« Ca me manque de faire du racisme anti-blancs […] flemme de me faire suspendre mon compte toutes les heures ».

Voilà la France de demain, celle que nous concoctent les mondialistes, apôtres de la diversité et du « vivre-ensemble ».

Pendant que le pouvoir nous bassine avec sa société multiculturelle paradisiaque, la haine de la France se propage dans tout le pays, sans la moindre réaction des professionnels de l’antiracisme.

Ces derniers ne savent que brailler que le racisme anti-Blancs n’existe pas.

Non seulement ce racisme existe et s’aggrave, mais en ce qui concerne Hafsa Askar, c’est un tremplin qui lui a permis d’accéder à la présidence de la FSE au niveau national.

Mais pour d’autres, qui ont eu le tort de dénoncer les ravages de l’immigration ou de l’islamisation du pays, sans haine ni insultes, la sanction fut la descente aux enfers, le bannissement des médias et souvent une invitation au tribunal.

« Liberté, Égalité, Fraternité », nous dit-on… Mais ça, c’était la France des années 70, pas celle de Macron.

Inutile de se leurrer. Si  le pouvoir persiste à refuser de supprimer le droit du sol et la double nationalité, c’est la désintégration de la nation assurée.

Jacques Guillemain

https://ripostelaique.com/racisme-anti-blancs-hafsa-askar-devient-cheftaine-dun-syndicat-gauchiste.html

Chez RL, on aime bien  Hafsa Askar. Quelques articles lui ont d’ailleurs été consacrés, montrant son amour de la France et sa fierté d’être française. Une véritable chance pour la France.

https://ripostelaique.com/hafsa-askar-de-lunef-a-incite-au-meurtre-de-tous-les-blancs.html

https://ripostelaique.com/gazer-les-blancs-sous-race-pas-de-plainte-de-la-licra-contre-hafsa-askar-unef.html

On apprend que cette jeune femme, qui fut vice-présidente de l’Unef à Lille, vient d’être bombardée à la tête de la FSE, la Fédération syndicale étudiante, syndicat étudiant d’extrême-gauche.

Une nomination qui ne fait pas que des heureux, loin s’en faut.

Hafsa Askar est une brunette d’origine marocaine, au physique plutôt sympathique. Mais ne vous y trompez pas, car le contenu n’est pas à l’image du contenant.

Cette jeune femme a la haine au coeur. Elle s’est d’ailleurs distinguée par ses tweets racistes fracassants quand elle était à l’Unef.

Elle a la haine de la France, de son Histoire et de son peuple, car le racisme anti-Blancs l’anime en permanence. Elle est aussi fâchée avec l’orthographe…

On s’étonne qu’elle ne renonce pas à la nationalité française… 80 % des jeunes Maghrébins rêvent de venir en France, mais pour Hafsa  Askar, ce n’est qu’un pays raciste.

Il serait d’ailleurs grand temps que le gouvernement supprime la binationalité et exige de tous ces immigrés et descendants de choisir entre la France et leur pays d’origine.

C’est simple, c’est facile, c’est pas cher et ça peut rapporter gros.

Et si le Maroc interdit à ses sujets d’abandonner leur nationalité marocaine, Hafsa Askar ne sera plus française, tout simplement.

Celle-ci a parfaitement compris que pour se faire un nom dans la sphère de l’ultra-gauche, rien de tel que de cracher sur la France et ces salauds de Blancs. Qui ne connaît pas les tweets ravageurs de Hafsa Askar ?

Quoi de plus facile que de taper sur un peuple avachi, ligoté par des lois liberticides qui lui interdisent de se défendre, dans un pays qui ne combat que le racisme à sens unique ?

Hafsa Askar peut cracher son venin contre les Blancs, cette sous-race qu’elle rêve de gazer, elle ne sera jamais condamnée et elle le sait. Pouvoir et élites bobos, associations antiracistes et justice, savent se montrer très conciliants….

On imagine le sort d’un natif qui tiendrait de tels propos à l’égard des immigrés !! Notre République n’est égalitaire que dans sa devise. Sous le règne de Macron, tout n’est que justice à deux vitesses et préférence étrangère.

Mais revenons aux multiples amabilités lancées sur les réseaux sociaux par Hafsa Askar, ce modèle d’intégration réussie. Le syndicat étudiant UDI nous rafraîchit la mémoire en sortant de la naphtaline les plus beaux spécimens de racisme anti-Blancs.

On se demande ce que Hafsa Askar deviendrait sans les Blancs. Elle périrait d’ennui. C’est un torrent de tweets qu’elle déverse sur les Souchiens, en toute impunité.

https://lesobservateurs.ch/2017/12/29/france-hafsa-askar-vice-presidente-de-lunef-on-devrait-gazer-tout-les-blancs-cette-sous-race/

https://francais.rt.com/france/70610-je-deteste-blancs-tweets-secretaire-generale-syndicat-fse-refont-surface

« On devrait gazer tous les blancs, cette sous-race ».

« Je m’en fiche de Notre-Dame, car je m’en fiche de l’histoire de France ».

« Les gens ils vont pleurer pour des bouts de bois. Wallah vous aimez trop l’identité français alors qu’on s’en balek objectivement c’est votre délire de petits blancs ».

« Je vous déteste presque autant que je déteste les blancs [la Licra], n’hésitez surtout pas à me faire un procès, mes messages privés sont ouvert à vos questions ».

« Tout] ce que j’ai à dire c’est les blancs arrêtez de vous reproduire ».

« Ca me manque de faire du racisme anti-blancs […] flemme de me faire suspendre mon compte toutes les heures ».

Voilà la France de demain, celle que nous concoctent les mondialistes, apôtres de la diversité et du « vivre-ensemble ».

Pendant que le pouvoir nous bassine avec sa société multiculturelle paradisiaque, la haine de la France se propage dans tout le pays, sans la moindre réaction des professionnels de l’antiracisme.

Ces derniers ne savent que brailler que le racisme anti-Blancs n’existe pas.

Non seulement ce racisme existe et s’aggrave, mais en ce qui concerne Hafsa Askar, c’est un tremplin qui lui a permis d’accéder à la présidence de la FSE au niveau national.

Mais pour d’autres, qui ont eu le tort de dénoncer les ravages de l’immigration ou de l’islamisation du pays, sans haine ni insultes, la sanction fut la descente aux enfers, le bannissement des médias et souvent une invitation au tribunal.

« Liberté, Égalité, Fraternité », nous dit-on… Mais ça, c’était la France des années 70, pas celle de Macron.

Inutile de se leurrer. Si  le pouvoir persiste à refuser de supprimer le droit du sol et la double nationalité, c’est la désintégration de la nation assurée.

Jacques Guillemain

https://ripostelaique.com/racisme-anti-blancs-hafsa-askar-devient-cheftaine-dun-syndicat-gauchiste.html

1 commentaire

#1  - acantari a dit :

Qu'elle serait la réaction des idiots utiles et autres bobos-islamo-comunistes si c'était des "sous-chiens ou faces de craie " qui tiendraient de tels propos?!!

A déchoir de la double nationalité- à condamner pour incitation à la haine - à renvoyer dans le pays de ces ancêtres!

Répondre

Écrire un commentaire

Quelle est la cinquième lettre du mot ujnhsn ?

Fil RSS des commentaires de cet article