La dissolution de Génération Identitaire, une agression contre le peuple français

Dès que nous avons appris la dissolution de Génération Identitaire, nous avons, entre autres réactions, sollicité Jérémie Piano, un des leaders du mouvement, pour recueillir ses premières réactions…

Si tous ceux qui nous soutiennent manifestent avec nous…

Riposte Laïque : Vous venez d’annoncer que le gouvernement a lancé la procédure de dissolution de votre mouvement. Quelles sont les échéances, et qu’allez-vous faire ?
Jérémie Piano : Sur les plans juridiques et politiques, nous avons quelques jours pour rendre nos « observations » au gouvernement et pour organiser un rassemblement contre la dissolution de Génération Identitaire. Ces observations ne changeront probablement rien à notre sort. En revanche, le rassemblement de ce samedi pourra faire pression sur le gouvernement, à condition d’être massif et populaire. Pour cela, nous avons besoin de la participation des grandes personnalités politiques de la droite, capables de mobiliser des milliers de Français derrière elles. Marine le Pen, Marion Maréchal, Éric Zemmour et bien d’autres nous soutiennent déjà de manière officielle contre cette dissolution ! S’ils joignent l’acte à la parole et marchent à nos côtés lors de ce rassemblement, le Gouvernement se verra alors obligé de revenir sur sa décision.

Cette dissolution est une atteinte grave au peuple français, qui ne supporte plus l’immigration

Riposte Laïque : Je présume, qu’à défaut d’être surpris, vous êtes scandalisé, par une telle décision qui ne repose sur rien, au niveau juridique ?

Jérémie Piano : Cette décision est d’abord une grave atteinte à la liberté d’expression, à la liberté d’association et à la démocratie. C’est ensuite une grave atteinte au peuple Français, qui ne supporte plus l’immigration et qui compte notamment sur Génération Identitaire pour le défendre face à la politique multi-culturaliste du gouvernement. Nous ne sommes pas surpris car, terrorisé par nos récents succès et notre popularité grandissante, le gouvernement ne pense plus qu’à une chose depuis des semaines : se débarrasser de Génération Identitaire et, par ce biais, tenter de faire taire les Français contestataires. Cette dissolution est aussi un coup politique destiné à calmer les pressions de la gauche, très critique envers le gouvernement depuis les mesurettes prises à l’encontre des islamistes dans la loi sur le séparatisme. Elle ne repose donc sur rien de juridique, et nos avocats – Gilles-William Goldnadel en tête – feront tout pour annuler cette injuste décision politique dans les mois à venir.

Ils ne pourront en revanche jamais dissoudre le sens du devoir de nos militants

Riposte Laïque : Cela signifie-t-il que, si la dissolution était confirmée, vous ne pourriez plus militer ?

Jérémie Piano : Nous ne pourrons alors plus militer collectivement, car une « reconstitution de ligue dissoute » pourrait aller jusqu’à envoyer certains d’entre nous en prison. La question du militantisme devra donc être répondue par chacun de façon individuelle : où suis-je le plus utile à mon pays et à ma cause ? Pour ma part, je passerai probablement de l’activisme à une autre forme de militantisme politique, mais je serai toujours là demain, au grand dam du gouvernement. S’ils peuvent dissoudre une structure, ils ne pourront en revanche jamais dissoudre le sens du devoir de nos militants ni leur volonté d’agir pour la France et pour l’Europe.

La place d’un patriote est d’être à nos côtés, samedi à 14 heures, à Paris

Riposte Laïque : Que proposez-vous aux patriotes qui souhaitent vous aider ?

Jérémie Piano : La place d’un patriote, d’un identitaire, d’un Français qui a à cœur de se battre pour son identité et pour sa liberté se trouve au rassemblement de ce samedi à 14 h. Je compte sur chacun d’entre vos lecteurs capables de se rendre à cette manifestation de se joindre à nous pour défendre un mouvement qui depuis des années, est en première ligne pour défendre notre pays face à l’immigration-invasion, l’islamisation, le racisme anti-blanc, l’insécurité, notre remplacement. Parlez de cet événement autour de vous, mobilisez-vous, ne laissez pas la dictature s’installer !

Riposte Laïque : Souhaitez-vous ajouter quelque chose, Jérémie ?

Jérémie Piano : Le lieu exact du rassemblement sera communiqué dans quelques jours, lorsque nous nous serons entendus à ce sujet avec la Préfecture. Restez alertes !

Propos recueillis par Pierre Cassen

A propos de l'auteur

5 1 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Articles Similaires

0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x