Articles,  Minurne

FIN D’UNE ANNÉE NOIRE (*)

Terrorisme et insécurité sur fond d’immigration incontrôlée ne suffisaient sans doute pas. Il fallait que le destin nous plonge aussi dans une crise sanitaire de grande ampleur, en attendant la crise économique qui suivra… 
 
Avec hélas, à la tête de l’Etat, une équipe dont l’histoire retiendra la remarquable incompétence. On s’en doutait un peu quand le candidat Macron, pendant la campagne présidentielle et après l’assassinat d’un policier aux Champs Elysées, répondit à une journaliste lui demandant son plan contre le terrorisme islamique « vous pensez bien que je n’ai pas pu concevoir  en une nuit un plan antiterroriste !« . 

Rappelons que la scène se passe en 2017, à peine 2 ans après les attentats sanglants de 2015… Le candidat qui allait être élu n’avait pas encore compris l’importance du problème islamiste, défi majeur pour la France… Son unique objectif était de devenir président. Aucun projet. A peine élu, il s’est retrouvé comme une poule devant une fourchette !
 
Il y eut – entre autres – la mascarade Sibeth Ndiaye affirmant de façon péremptoire que les masques étaient inutiles, avant d’amorçer un changement de cap à 180°, quand on a pu être approvisionnés (après avoir détruit les stocks existant quelques mois plus tôt « pour des raisons sanitaires »). Et aussi le mépris envers le professeur Raoult, mis au pilori par le gouvernement et certains « experts » douteux, pour avoir prescrit l’utilisation de l’hydroxychloroquine en début d’infection… 
 
Comment, après tant d’amateurisme, d’incompétence et de mensonges, le chef de l’Etat peut-il espérer être entendu par le peuple quand il annonce un vaccin miracle ?
35 ans n’ont pas suffi pour mettre au point un vaccin contre le SIDA et pour le COVID il n’aura fallu qu’un an ?
Bon, on va le tester sur les vieux dans les EHPAD, au cas où…

Chers compatriotes, je vous souhaite malgré tout de tout coeur une bonne année 2021. Comme le recommandait le bon Pape Jean Paul II « n’ayez pas peur » ! N’abandonnez pas, quoi qu’il en coûte, votre lutte pour le salut de notre patrie.
 
Faites vôtre cette pensée de Saint-Augustin : « l’espérance a 2 filles superbes : le courage, pour que ce qui doit être soit ; la colère, pour que ce qui ne doit pas être ne soit pas« . 
 
Et, comme le regretté Jacques Brel en 1968 : « je vous souhaite des rêves à n’en plus finir, et l’envie furieuse d’un réaliser quelques uns« .
 
Bonne année 2021, mes chers amis. Prenez soin de vous, de vos familles et de la France !
 
Marc Le Stahler
26 décembre 2020
 
(*) Rien de raciste dans cette expression, je le précise, pour éviter un procès du CRAN
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x